Chaudières ioniques et chauffage électrique à ionisation

Accueil principal » Site perso » Énergie et développement durable » Les arnaques de l'énergie » Les arnaques du chauffage électrique » Chaudières ioniques et chauffage à ionisation

page précédente : Les arnaques du chauffage électrique
page suivante : L'arnaque du chauffage bio



Chaudières ioniques et chauffage électrique à ionisation


Les chaudières ioniques ou comment vendre une nouvelle forme de chauffage électrique en lui prêtant des performances époustouflantes. La technologie de la ionisation n'est pas une arnaque en soit : pour faire simple, dans le cas qui nous intéresse cela consisterait en quelque sorte à produire un effet Joule (= produire de la chaleur) en utilisant directement l'eau comme élément résistif, sans passer par un corps de chauffe traditionnel (épingle électrique, par exemple). Comme pour un chauffe-eau électrique traditionnel (ou une chaudière électrique), le rendement de conversion de l'électricité en chaleur (effet Joule) est proche de 1 (98 à 100%). Le problème ne vient pas de la technologie à proprement parler, non. Il vient du discours des vendeurs (voire des fabricants), qui vendent ce produit sous la dénomination commerciale « IONISE », « VULKAN », « ECOLYSE » ou autres.
À noter que certains, notamment des vendeurs de ThermoSub préfèrent parler de chaudières à induction électromagnétique.

AEPLER : le précurseur

La société AEPLER, basée en Haute-Saône (70) est apparamment la première qui s'est lancée dans ce business. D'autres produits ou revendeurs sont ensuite apparus.
AEPLER affirme que « le rendement des systèmes IONISE est avantageusement comparable à celui de la plupart des pompes à chaleur », « IONISE restitue jusqu’à cinq fois plus d’énergie que celle consommée », ce qui laisse penser que leur production de chaleur est supérieure à leur consommation électrique (un rendement de 500% ?). C'est évidemment complètement faux car cela est dénué de tout fondement scientifique : les lois de la thermodynamique sont claires.

Une petite navigation sur le site nous apprend que le produit (issu de la marine de l'ex-URSS, et qui équipe la station orbitale MIR…) est fabriqué par la société serbo-monténégrine Ekotherm 2001, et que des tests réalisés par un organisme danois montrent bien que le rendement de leurs produits oscille entre 96 et 98%, comme on pouvait s'y attendre.
L'importateur explique que le système par ionisation fonctionne par électrolyse, doit-on rappeler que l'électrolyse de l'eau produit de l'oxygène et de l'hydrogène ? Quel rapport avec l'ionisation ?? AEPLER affirme que pour une maison isolée conformément à la RT2005, sur la base d'un kWh électrique à 10.85 c€, la dépense annuelle de chauffage est de 3 €/m2 chauffé : soit moins de 28 kWh/m2/an, ce qui est un niveau de consommation extrémement optimiste pour un tel bâtiment. Restons lucide : soit c'est vrai et le logement n'est pas chauffé à température de confort, soit c'est vrai à la lecture du compteur et alors on peut suspecter que l'appareil interfère par un moyen ou par un autre sur le comptage de l'électricité (je ne suis pas électricien…), soit c'est complètement faux. Dans tous les cas, ça tient difficilement la route, et c'est trop beau pour être vrai. Les soit-disant relevés de consommation visibles sur le site sont incomplets et ne montrent rien de concret.

Par ailleurs, on remarquera que les sites web d'AEPLER ou Vulkan (importateur pour la Suisse) sont complètement incohérents sur les unités et les conversions utilisées. Dès lors, comment leur faire confiance ??

AEPLER = « Autonomie Énergétique Par Les Énergies Renouvelables ». Vous voyez quelque chose en rapport avec les énergies renouvelables, vous ?

Une personne habitant dans les Vosges (88) m'a contacté par email pour me dire que ce système fonctionne réellement et lui a permis d'obtenir une réduction de 50% de sa facture par rapport au fioul. Elle m'invitait à venir constater par moi-même. Je lui ai demandé de me fournir quelques informations qui tenteraient de confirmer ses dires, notamment : factures d'électricité et de fioul sur 3 ans avant l'installation et jusqu'à aujourd'hui, l'âge de l'installation foul, le type d'abonnement électrique, la présence éventuelle d'autres systèmes de chauffage (bois…) et leur consommation, et si des travaux de maîtrise de l'énergie - isolation, régulation… - ont été réalisés entre temps. Ce à quoi on m'a répondu « je vous envoie ça vendredi ». J'attends toujours…

Les autres vendeurs de chaudières ioniques

(là où c'est très fort, c'est que certains vendeurs n'hésitent pas à faire de grossiers copier-coller des sites web de leur concurrents !)

Ceux qui vendent le même matériel qu'AEPLER

À noter qu'en dépit du fait qu'AEPLER se targue d'être distributeur exclusif pour la France, la société Neteco (57) vend aussi le même produit… mais sans vanter ouvertement des performances irréalistes sur son site web.
AEPLER a vraisemblablement décidé de développer un réseau de distribution : Ecoconfort (88) reprend bêtement la communication d'AEPLER, de même que Global HF (installateur solaire), Ecomax SARL, et DDCE ( « Distribution et Developpement Chauffage Économique ») qui vend ce produit sous le nom de ionela. Il est amusant de constater qu'il s'agit souvent de « concessionnaires exclusifs » qui revendent souvent le matériel aux professionnels : on a déjà les grossistes et les détaillants, à défaut d'avoir un marché… Il y a aussi ISOER à Bayonne, qui entre aussi dans la catégorie d'entreprises commerciales qui vendent des PAC à air. Avec ces nombreux revendeurs aux promesses dithyrambiques, il y a de fortes chances pour que vous en croisiez un ou plusieurs sur les foires, lieux de prédilection de commerciaux véreux et de charlatans (a)variés.

ECOLYSE et autres systèmes belges

En Belgique, un système équivalent est commercialisé par la société Home Vision, sous le nom d'« ECOLYSE ». Elle prétend pouvoir générer 50% d'économie par rapport au fioul et au gaz. En plus de vendre ce chaudière à ionisation, cette société réalise également des installations solaires photovoltaïques, mais le pire c'est qu'elle prétend que l'économie générée par ECOLYSE peut être portée à 70% grâce au photovoltaïque ! (voir mon point de vue sur l'arnaque écologique du chauffage électrique combiné à la production solaire photovoltaïque).
J'ai été en contact électronique avec un certain M. Cormann, fervent défenseur des chaudières ioniques dont on retrouve les interventions sur certains forums. Une personne prête à discuter mais qui n'est absolument par en mesure de fournir une quelconque preuve de ses allégations. La discussion a été du même niveau que les messages postés sur les forums, c'est-à-dire pleine de promesses, mais rien de concret…

Autre entreprise belge qui vante les mérites du chauffage par ionisation : I-TechBelgium avec son système I-Focus, qui reprend le baratin visible sur les autres sites web des distributeurs et installateurs de chaudières à ionisation.

ThermoSub

Un des autres acteurs belge des chaudières ioniques est ThermoSub. ThermoSub est très fort car il arrive même à se contredire lorsqu'il vante les mérites de ses produits : « La puissance nominale est atteinte en quelques secondes », alors que « Un ballon de 200 L est chauffé en 25 min à 60° pour quelques centimes d'euros avec une ThermoSub 15kW ». CQFD. 15 kW, c'est 15 kW. En dehors de l'inertie de l'appareil de chauffage, il faudra à peu près le même temps n'importe quel appareil de 15 kW pour chauffer la même quantité d'eau.
Ensuite les promesses sur les économies réalisées relèvent du n'importe quoi. On relève pèle-mèle « de 40% à beaucoup plus sur les factures fuel/gaz précédentes », « quelle que soit la région Française choisie nous divisons votre facture de gaz ou de fuel par deux », « Dans les constructions neuves ou les BBC vous atteindrez les 70% d'économies par rapport à un chauffage traditionnel », « Par rapport à la chaudière éléctrique, la ionique offre des avantages de fiabilité, de durabilité et permet de réaliser 15 à 20% d'économie », « En comparaison avec une pompe à chaleur air-eau votre consommation sera identique ». Si ça c'est pas du foutage de gueule moquage de tête !

Le réseau commercial de ThermoSub compte un représentant remarquable (mais pas dans le bon sens du terme…) : Sol'air.
Sol'air se positionne comme un acteur incontournable de l'électricité solaire photovoltaïque, qui semble se diversifier dans les chaudières à ionisation induction, les PACs sur air, l'installation d'échangeur de découplage ("S.I.R.E. Saving), et des chauffe-eau solaires (classique et thermodynamique).
Je ne parlerai pas des fautes d'aurtheaugraff et de grammaire qui ne font pas sérieux (…j'en fais aussi…), mais quelques points ont attiré mon attention :

On pourrait continuer encore et encore, mais je pense que vous avez compris où je voulais en venir…

Parmi les autres représentants de Thermosub, on trouve Alwatex [liste en cours].

Galion-Galan

Le petit nouveau c'est Galion-Galan, de Prorec. Contrairement à ce qui est affirmé, Galion-Galian ne produit pas ses chaudières, mais vend du matériel Vergne.
Si la présentation sur leur site web est assez "soft" (ils parlent de chaudières basse consommation, sans donner de chiffres…), le démarchage commercial est nettement plus incisif : leurs chaudières ioniques offriraient des économies de chauffage de 80 à 90%. Hormis la page de présentation, le site web de Galion-Galan regorge de pseudo-informations, toutes plus fumeuses les unes ques les autres, par exemple :

Comme beaucoup d'autres, Galion-Galan en écrit relativement peu (ce qui ne l'empêche pas d'écrire des bêtises), mais en oralement en promet beaucoup à ses clients pigeons potentiels.

Mais combien coûte une chaudière ionique ??

Eh bien, il est vrai qu'au début il était assez difficile d'avoir des informations à ce sujet. Du côté des vendeurs, le prix dépend de l'efficacité de la stratégie commerciale. Du côté des clients, peu osent lâcher le morceau.
Les premiers échos, datant d'avant 2010, laissaient entendre qu'une chaudière coûtait 6'000 à 8'000 €, ce qui est déjà bien cher.
Les derniers échos font plutôt état de coûts tournant aux alentours des 10'000 €, ce qui est très abusif. Ces niveaux de prix sont confirmés par les exemples de devis visibles chez Vigier SA, qui nous présente des chaudières ioniques à 10'470 € HT sans la pose, auxquels il faut ajouter plus de 900 € HT pour un ballon de 110 L !! C'est généralement le prix d'une bonne pompe à chaleur (ou parfois d'une mauvaise - pour qui s'est fait avoir). Je ne suis pas fan des pompes à chaleur, mais encore moins des pompes à fric !

Évidemment, ce type de matériel n'est éligible à aucune aide financière (subventions, crédit d'impôts…), contrairement à ce que certains revendeurs ou installateurs pourraient affirmer.

Conclusion : les chaudières ioniques, ou comment payer son chauffage électrique trop cher

Du point de vue strictement technique, les chaudières à ionisation ne sont pas une arnaque dans l'absolu : il s'agit de chaudières électriques qui offrent un rendement digne de celui qu l'on peut attendre de ce genre d'équipement. Elles produisent de l'eau chaude avec une performance équivalente à celle d'un cumulus électrique, par exemple. En revanche :

En résumé, si ça vous plaît d'acheter très cher un système de chauffage électrique qui ne présente quasiment aucun avantage par rapport aux autres technologies, tant pis pour vous. Dans le cas contraire, passez votre chemin. Si vous tenez à utiliser une chaudière électrique, optez pour un modèle classique, qui coûtera 4 à 5 fois moins cher pour une consommation électrique comparable.


page précédente : Les arnaques du chauffage électrique
page suivante : L'arnaque du chauffage bio


Mots-clés de la page

AEPLER, chaudières à induction électromagnétique, chaudières ioniques, chauffage électrique, économies d'énergie, électricité, Galio-Galan, ionisation

page précédente : Les arnaques du chauffage électrique
page suivante : L'arnaque du chauffage bio




page précédente : Les arnaques du chauffage électrique
page suivante : L'arnaque du chauffage bio


Commentaires

Vous n'êtes pas le premier à essayer de me persuader du contraire... par Samuel BENOIT le 12/02/2009, 19:07

Mon point de vue sur le chauffage à ionisation est clairement exprimé dans cette page.

"J'ai abaissé ma consomation énergétique de plus de 50%, par rapport à ma consommation de fuel del'an dernier". Tant mieux pour vous. Mais que cela signifie-t-il exactement ? Que vous avez consommé moins de fioul ? Ça me paraîtrait normal... Mais j'aimerais bien voir votre facture d'électricité avant et après l'installation de Ionise...

Vous n'êtes pas le premier à me dire ce genre de chose, mais jusqu'à présent, aucun de mes interlocuteurs n'a été en mesure de me fournir des preuves irréfutables de l'efficacité du système Ionise. Pourtant, comme je le dis dans mon article, il suffit de me transmettre les informations suivantes :
"factures d'électricité et de fioul sur 3 ans avant l'installation et jusqu'à aujourd'hui, l'âge de l'installation foul, le type d'abonnement électrique, la présence éventuelle d'autres systèmes de chauffage (bois?) et leur consommation, et si des travaux de maîtrise de l'énergie - isolation, régulation? - ont été réalisés entre temps".

Si vous voulez me convaincre, vous savez ce qu'il vous reste à faire... À bon entendeur.

Chauffage par ionisation et PAC par Makart Jean-pierre le 19/02/2009, 16:15

Bonjour,
Ok, j'ai des doutes aussi sur le chauffage à ionisation (je suis à la recherche d'un sytème de chauffage pour remplacer mon chauffage électrique) mais quel aurait été la raison du développement initial d'un tel dispositif par rapport à un simple réchauffeur électrique (à résistance)beaucoup moins couteux et ayant le même rendement ?
Je ne comprend par contre pourquoi vous dites que la pompe a chaleur est aussi +/- une anarque car dans ce cas, le principe est bien connu: on prend des calories à l'extérieur. D'accord que le rendement baisse en hiver pour une PAC air/eau mais il reste quand même relativement intéressant.

Re : Chauffage par ionisation et PAC par Samuel BENOIT le 20/02/2009, 16:36

Bonjour,
L'intérêt du chauffage de l'eau par ionisation par rapport à un système classique à résistance blindée ? Probablement l'absence de résistance et donc peut-être une moindre sensibilité au calcaire. Mais je ne suis pas sûr...

Quant à mon point de vue sur les pompes à chaleur, ne vous méprenez pas : la technologie en soit n'est pas une arnaque, elle a ses avantages et ses inconvénients, comme n'importe quelle autre technologie. En revanche, présenter la pompe à chaleur comme un système à énergie renouvelable est une arnaque. La pompe à chaleur n'est qu'un chauffage électrique performant, rien de plus.
Par exemple : avec une (très) bonne pompe à chaleur, 1 kWh d'électricité consommée me permet de produire 4 kWh. Or, j'ai consommé environ 3 kWh de ressources fossiles pour produire mon kWh électrique. Le bilan est donc le suivant : 3 kWh consommés pour 4 kWh thermiques valorisés. Soit un COP global de 1.33.
Une chaudière bois qui consommerait environ 100 W d'électricité peut produire 25 kW de chaleur. Soit pour 0.3 kWh de ressource fossile consommée 25 kWh d'énergie thermique valorisée. Soit un COP de 83 !! L'approche est simpliste mais les ordre de grandeur sont là.
En clair, je pense que pour qu'une technologie puisse prétendre au terme d'« énergie renouvelable », elle doit pouvoir générer 10 fois plus d'énergie renouvelable que de ressources fossiles réellement consommée. Ce n'est pas le cas des pompes à chaleur.

Le fait qu'une PAC soit plus performante qu'un chauffage électrique traditionnel est une chose. Mais cela reste une forme de chauffage électrique, avec les inconvénients que cela implique en terme de production d'électricité et d'impact environnemental.

Erreurs !!!! par CD le 17/04/2009, 10:01

Bonjour,

Le chauffage par ionisation est un chauffage par micro-ondes.... comme pour le four à micro-ondes classique.

Cela n'a rien à voir avec "utiliser l'eau comme corps de chauffe". Pour la performance du système, il suffit de comparer le temps de chauffage au micro-onde de 250ml d'eau et la comparer au temps mis par une casserole pour avoir la même température.

Il me semble donc que vous parlez sans savoir...

Re : Erreurs !!!! par Samuel BENOIT le 01/05/2009, 13:29

Du grand n'importe quoi...
Si le chauffage par ionisation était un chauffage par micro-ondes, j'imagine que ses distributeurs ne manqueraient pas de le présenter comme tel plutôt que de s'embourber dans des explications foireuses... D'ailleurs, je ne vois pas de magnétron sur le schéma de principe du chauffage par ionisation.
De plus, le rayonnement micro-onde N'EST PAS IONISANT. Ça n'a donc rien à voir avec la ionisation...
Cela dit, je ne vois pas vraiment ce que le prétendu chauffage par ionisation a de ionisant...

Pour finir, si un four micro-onde est plus rapide pour chauffer c'est parce que l'énergie des micro-ondes sert directement à agiter les molécules d'eau (donc à augmenter la température de l'eau). Par une casserole, le chauffage de l'eau s'effectue par conduction (et par convection puisque le gradient de température dans la casserole finit par génèrer des courants). Idem pour une bouilloire électrique, sauf que la résistance transmet directement la chaleur à l'eau. Le temps de chauffage de l'eau par une bouilloire sera sensiblement le même que celui d'un four micro-onde de puissance comparable.
Au final, il faut la même quantité de chaleur pour chauffer l'eau. Ce n'est pas une question de puissance ou d'efficacité, c'est une question de mode de transfert de la chaleur.

"Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et ne laisser aucun doute à ce sujet."

chauffage par ionisation par pairiot francis le 27/02/2010, 11:59

bonjour, je suis allé visiter une maison(nouvelle construction) avec ch. par ionisation ECO THERMICA TCD 10 27 KW
gérée électroniquement en 380 volts.Il y a 2 mois qu'elle fonctionne .Consommation pour les 2 mois d'après le tableau: 1.220Kw à 0.20? ( en Belgique).Installation faite par www-energy-research.com
Ils ont un bureau à Ans( province de Liège) en Belgique. Connaissez-vous ce système et qu'en pensez-vous?
Merci d'avance

Ecothermica par Samuel BENOIT le 06/03/2010, 0:42

C'est une vaste fumisterie. C'est une chaudière électrique, il n'y a donc pas de raison valable pour qu'elle soit plus économe que les autres. Le site web http://www.home-energy-research.com/product.html comporte des erreurs et des approximations. Présenter le chauffage électrique comme écologique relève du greenwashing, même (surtout) en Belgique.

Arrêtez de croire au Père Noël.

Chauffage par ionisation de l'eau par ALTAYRAC Jean-Paul le 07/12/2010, 17:43

Je voudrais apporter un éclairage nouveau sur la validité de ce système et contredire avec fermeté ce qui a été écrit à ce sujet d'une manière tendancieuse, assimilant ce système de chauffage à une "anarque" -
Je me présente, Ingénieur de formation, à la retraite, ex-directeur d'une acièrie.
Il y a trois ans ayant des soucis avec une chaudière gaz de chauffage central qui avait plus de 20 ans, je me suis posé la question de son remplacement, par un système plus écologique et moins coûteux...
Données de départ : une maison ancienne (1938) relativement bien isolée ( combles et fenêtres double vitrage) - 2 niveaux de 100m² chacun - 3.5m de hauteur de plafonds - 14 radiateurs dont 3 fermés en permanence (pièces fermées, sauf exeption) et un circuit de 350 litres d'eau à chauffer -
Température régulée à 19/19.5°C par thermostat d'ambiance .
Avec la chaudière gaz (28kwh) la facture annuelle était de 1700€ pour un hiver normal -
J'aurais pu remplacer la chaudière dans un premier temps (6000€ + installation) mais j'ai lancé des consultations sur différents types de chauffage possibles. Les résultats :
- Chauffage par panneaux solaires :35000€
- Chauffage par pompe à chaleur : 30000€
- Chauffage par ionisation : 10000€
Habitant dans le centre-est de la France, avec des périodes de froid rigoureux, je ne pouvais obtenir de garanties de bon fonctionnement en dessous de -5°C pour la pompe à chaleur et en cas d'absence de soleil...!!
Ne voulant pas faire un investissement avec une trop longue période d'amortissement (je n'ai pas envie de payer pour le chauffage de ma tombe....!!) j'ai donc fait monter le chauffage par ionisation, par une société de Dijon et du matériel belge -Puissance 40KW en triphasé pour ce qui est de la chaudière électrique - Il a été placé en dérivation sur le circuit actuel par l'intermédiaire d'un réchauffeur à plaques .
La première année de fonctionnement a été une année d'adaptation à ce système mais également d'apport de certaines modifications à l'ensemble de l'installation - La première année la dépense pour le chauffage a été de 1500€ soit une faible économie.....Le diagnostic a été le suivant : la quantité d'eau à chauffer était trop importante pour obtenir un bon rendemant - Afin de faire également des économies sur la facture d'électricité, je me suis souvenu que dans mon usine était utilsée le système EJP (écrasement de jours de pointe) contraignant mais économique - Un contact avec EDF m'a permis de constater qu'un particulier pouvait , sous certaines conditions, prendre l'option "Tempo" - Comme la période rouge du "Tempo"(tarif x 5) est de 22 jours répartis sur environ 5 mois, il fallait trouver une solution de "relevage" et j'ai pu trouver une chaudière basse consommation, quasi-neuve pour 1500€ que j'ai fait installer - Lors de son installation, le circuit a été modifié pour réduire à 250 litres le volume d'eau à chauffer -
En partant ensuite sur la règle suivante : passage sur la chaudière gaz si la température moyenne passe sous -3°C ou en cas de journée "Rouges Tempo" - Régulation de la température sur 19/19.5° en branchant le thermostat sur l'aquastat du chauffage par ionisation - Moyennant quoi, la facture de chauffage de l'an dernier pour un hiver plus rigoureux qu'à l'habitude a été de 1100€ soit 600€ par rapport aux 1700€ de l'ancien chauffage...
Donc contrairement à ce qui a été évoqué, ce système marche et je suis à la disposition de tout-un-chacun pour des renseignements complémentaires , fournitures de courbes de consommation....J'ajoute, en outre, que les premiers rélevés de cette année sont comparables à ceux de l'an dernier...!!

Comme d'habitude, des omissions... par BENOIT Samuel le 07/12/2010, 22:40

Fort bien cher monsieur, cependant vous omettez plusieurs points cruciaux.

Type et âge de votre chaudière gaz ? Visiblement elle devait être très âgée vue que vous l'avez tout de même remplacée pour le relevage de votre chaudière électrique. La consommation de gaz de référence n'est donc pas optimale.
Le remplacement par une chaudière "basse température" n'est pas vraiment indispensable car les jours rouges du Tempo sont généralement les jours les plus froids et votre chaudière fonctionnera alors en haute température... mais je m'écarte du sujet original.
Si vous aviez mis une chaudière à condensation (environ 3'500 ? moins le crédit d'impôts - on est bien loin des 6'000 ? proposés par votre installateur qui cherche à s'en mettre plein les fouilles), la consommation de gaz de référence serait bien inférieure à celle que vous avez considérée.

Ensuite, un abonnement électrique pour 40 kW en triphasé (normalement, avec cette puissance on n'est même plus dans le tarif bleu), qui plus est avec une option tempo, ça coûte très cher. Surcoût que vous n'avez vraisemblablement pas inclus dans votre "facture" de chauffage électrique.

Donc, pour faire court, vous auriez par exemple pu installer une chaudière gaz à condensation, pour laquelle votre facture de gaz serait tombée, mettons à 1'300 ?, pour un coût d'environ 3'000 ? crédit d'impôts déduit.

Au lieu de ça, vous avez payez :
- une chaudière électrique à 10'000 € ;
- un abonnement électrique en triphasé, avec option Tempo, soit, par rapport à un tarif bleu normal 6 kVA, un surcoût annuel de 150 € (en 18 kVA) à 400 € (30 kVA) par an. J'imagine que ce surcoût n'est pas compatbilisé dans votre "facture" de chauffage
- une chaudière gaz pour la relève
- un abonnement gaz pour le chauffage, alors que vous pourriez le réduire à un abonnement pour la cuisson uniquement

Résultat des courses : vous avez probablement payé trop cher un chauffage électrique, qui, toutes dépenses confondues, ne vous coûte pas moins cher à l'usage, bien au contraire.

Appelez ça comme vous voulez, mais mon opinion est faite...

(note : votre commentaire a été déplacé sur cette page, plus appropriée)

réponse a Altayrac jean paul par marcA le 06/03/2011, 10:49

Bonjour Monsieur, ravi que vous soyez satisfait de votre installation ''ionisation''. Je découvre ce site, et suis étonné de l'imagination des fabricants....
Bref apres lecture de votre post la première conclusion qui me vient à l'esprit est : ne pensez vous pas que c'est plûtot grâce à l'abonnement tempo que vous avez réalisé cette économie?
Bizarre on vous promet mont et merveille avec ce système. Vous l'achetez donc. Ensuite on vous dit que ça marche pas très bien car vous n'etes pas performant avec votre consommation électrique, alors on vous fait acheter Tempo pour apprécier l'ionisation!
En fait c'est comme d'acheter une super voiture, qui n'avance pas puis on me dit d'acheter un tracteur pour la remorquer et aller un peu plus vite. Et là ça marche. Car c'est vraiment aller un peu plus vite que d'économiser 600 euros. Pour l'instant car avec les prix qui flambent ....
Désolé mais je pense et je pèse mes mots qu'il s'agit d'une belle arnaque destinés aux retraités et personnes faibles comme vous et moi et je remercie les personnes comme Benoit Samuel de donner des informations le plus objectivement possible pour éviter que nous consogogo n'agissions bêtement.

Pour vous donner un comparatif, je chauffe une maison de 350 m2 (haute savoie - 500m d'altitude) avec une vielle chaudière fuel de 1965 pour un montant de 1000 euros par an environ .température constant 22 degré. J'ai investi 15000 euros à la construction de ma maison pour l'isolation (12cm extérieur- mur béton- 10cm intérieur; toit panneau sandwich 16 cm ) et je compte bien me débarrasser définitivement de cette chaudière pour autre chose mais je ne sais pas quoi pour l'instant. (ma consommation peut atteindre 700 euros annuel pour le chauffage une fois l'accès depuis le garage fermé!)
Il n'y a rien d'électrique à part le chauffe eau...mais bon investir 4 à 7000 euros pour économiser 200 euros...comme disait un bon savoyard, au diable l'avarice et fait tourner ta chaudière! Mais je reste ouvert et à l'écoute toutefois.

Bref désolé, mais c'est bien une arnaque et vous en êtes la confirmation!




quel chauffage ?? par LE BRIZAUT le 30/10/2011, 17:19

Nous sommes actuellement chauffés par une chaudière au fioul qui arrive en fin de vie (30 ans Géminox), nous nous interrogeons sur les différentes solutions de chauffage.
Nous avons été contactés par des "marchands" de chaudières "ionique", nous étions déjà sceptiques, et votre article nous confirme dans notre opinion. Compte tenu de l'installation déjà existante, quelle est pour vous la meilleure solution de chauffage ? Cordialement

Complément d'informations par BAILLET ALAIN le 06/11/2011, 12:50

Bonjour, Etant installateur en chauffage, ayant contacté la Sté Galion galiand pour les chaudiéres ioniques, qui m'ont dirigés vers leur dépositaire régional qui m'a donné divers renseignements et dépliants. Aprés étude je leur ai demandé les cosommations exactes par rapport à leurs chaudiéres ainsi que les ampérages de branchements. J'attends toujours la réponse.Par ailleurs du point de vue des prix ils sont assez élevés en rapport aux électriques classiques, mais une pratique qui ne m'a pas plu du tout c'est qu'ils vous imposent l'achat d'une dizaine de chaudiéres.Je pense que ces renseignements pourront vous étre utiles et si je suis au courrant d'autres problèmes, je vous les fait parvenir. Salutations; BAILLET ALAIN.

déboussolé par pagnier xavier le 27/03/2012, 15:31

Je constate que les premiers commentaires sur le sujet datent de 2009, les derniers de novembre 2011. Les technologies ainsi que les prix des énergies évoluant assez vite, je me pose la question de savoir si à ce jour, tout ce qui a été écrit sur ce forum est toujours d'actualité.
Concernant la technologie et le matériels....rien de changé????
Concernant le coût des énergies, j'aimerais faire observer que rien dans ce que j'ai lu notamment venant de Mr Samuel Benoit, ne prend en compte l'évolution considérable des prix tant du gaz que de l'électricité dans les années à venir. Les investissements que nous avons à consentir pour changer de mode de chauffage ont des durées d'amortissement technique de l'ordre de 20 ans. Ne doit on donc pas prendre en compte ces futures prix de l'énergie? Je crois savoir que pour ce qui concerne le gaz, il faut s'attendre à une augmentation de l'ordre de 60% dans les 6 ans à venir (hors taxe carbone...à laquelle on ne finira pas par échapper...).
Je suis étonné du sectarisme que je rencontre sur les forums. Je ne lis rien sur l'isolation, rien sur le solaire, rien sur la géothermie... Je l'aime bien Mr Samuel Benoit, et je profite même de l'occasion pour le remercier pour son investissement sur le sujet, mais j'aimerais bien le voir aller plus loin. Je crois qu'il faut envisager la question sous un angle prospectif....Que se passe t'il dans les 10 ans qui viennent???
Alors que j'envisage également de jeter ma chaudière fioul (Finistère sud), je reçois des installateurs de tout type de systèmes, gaz, gaz à condensation, gaz hybrid (vous connaissez), pompes à chaleur.... Chacun a ses propres arguments....
Je dois reconnaître que l'installateur de PAC a au moins mis en évidence un calcul tenant compte de l'évolution du coût du gaz et de l'élec, des avantages fiscaux, du coût de la maintenance, du prix des équipements....Les résultats ne sont pas inintéressants....
Ce qui est certain, c'est qu'on ne peut compter sur l'impartialité de GDF Suez ou EDF pour avancer dans la connaissance du sujet...Ceux-là veulent juste nous vendre leur énergie...
Bon, il fait beau et chaud à concarneau....alors je vais aller à la plage réchauffer ma vielle carcasse...

chaudiere a induction ou ionisation. par truko patrik le 24/11/2012, 18:16

Salut.J'ai fait instaler une chaudiere de ce type l'anné derniere.Donc voila plus d'un an quelle fonctione.RESULTAT:Conssomation;32Amp par phases(triphas380v) 4200e sans eau chaude sanitaire. Pour une saison/fioul 3200e avec eau chaude sanitaire.Mais pas de ramonage n'y entretient chaudiere.
Problemes de purge continuelle de l'air.
Bruit dans toute la maison 400m2.
Donc pas deconomie du tout;mais augmentation de la depense.
Nota:la conssomation a ete mesure par la pose d'un compteur directement sur la chaudiere. CHAUDIERE A INDUCTION PAS BON DU TOUT.

chaudiere ionique et consommation par INTI le 07/11/2013, 10:38

nous avons fais aussi installé une chaudière de ce type pour plancher chauffant en rdc et ECS. A la vue de la première facture d'électricité, et uniquement pour chauffer de l'ECS: 500KW en journée en 15 jours... maison de 120 m2, des luminaires, certes mais usage raisonné des machines (nuit...).... je reste surprise et je vais poser pour confirmer cela un compteur d'énergie . nous n'avons pas de ballon de stockage pour l'eau chaude. ca chauffe "en direct" - donc forcément, vu que nous ne prenons pas nos bains à minuit, nous sommes en conso tarif jour... je vais poser le compteur d'énergie pour voir si elle dysfonctionne réellement... mais nos doutes s'orientent sur elle.....



merci de vos éléments de retour!!

chaudiere ionique posé en 2011 par barbaroux daniel le 08/12/2014, 16:10

Bonjour.Bilan apres 3 hiverts : fioul 3200e plus entretient.
Ionique Electricité 1800e sans entretient.
Bien a vous.

chaudière ionique par bahezre jean-yves le 05/12/2015, 17:49

bonjour, vous auriez du afficher votre message plus tôt cela m'aurait évité de me faire "baiser" , j'ai une chaudière Gallan Gallion garantie 10 ans , aucun entretien , elle tombe en panne 1an 1/2 après j'appelle l'installateur : il a fait faillite on me dit de contacter Gallan Gallion ils ont fait faillite aussi = plus de garantie et ma chaudière toujours en panne , aucun chauffagiste ne connais le systhème ! ! ! je suis obligé de me débrouiller tout seul , je change une des pompes= ça marche , 2 mois après l'échangeur à plaques bouché= changement ,maintenant la deuxième pompe est en rade = 150? de plus et quoi après, ça c'est de l'économie alors SURTOUT NE PAS ACHETER UNE CHAUDIÈRE IONIQUE !! ! !

Chaudière ionique Gallan Galion par chiron bertrand le 17/01/2017, 4:02

Bonjour,
Merci de ces explications et de ce forum.
J'ai acheté une chaudière ionique COF300, 11KW mono en 2013. Elle alimente en eau chaude des radiateurs. La température de l'eau ne dépasse 33°C. Impossible de faire dépanner, le fournisseur ne répond plus... Il serait en faillite. Merci de me connecter à M Bahezre qui a le même souci. De plus, une chaudière électrique fait passer le DPE de B à F car il faut appliquer le fameux coef de Carnaugh qui exprime que pour 1KW électrique fourni par le réseau, il faut dépenser 2,54 KW. Alors surtout ne consommez pas d'électricité pour chauffer !


Ajouter un commentaire

Lors de la soumission d'un commentaire, afin d'éviter le spam un email de confirmation vous sera envoyé. Merci de bien vouloir suivre les instructions qu'il contient (il vous permettra notamment de supprimer votre adresse électronique de la base de données - votre adresse électronique n'est en aucun cas utilisée à des fins commerciales, et elle n'est pas publiée sur le site).
Les commentaires sont modérés a posteriori, aussi vous êtes invité-e-s à rédiger des commentaires constructifs, en rapport avec le contenu et le sujet abordés par cette page, et dans la langue de cette page (français). La publication des contributions ne respectant pas ces critères pourra être refusée, tout comme les messages incompréhensibles ou bourrés de fautes.
Sachez que des règles de filtrage anti-spam assez strictes sont mises en œuvre. Il se peut que votre message soit considéré à tort comme indésirable.
Pour un message personnel, merci d'utiliser le formulaire de contact. Pour les petits mots d'encouragement et les remerciements, merci d'utiliser le livre d'or.

Nom & prénom :

Adresse email :

Site web :
http://
Sujet, titre du message :

Contenu du message :




page précédente : Les arnaques du chauffage électrique
page suivante : L'arnaque du chauffage bio


Accueil principal » Site perso » Énergie et développement durable » Les arnaques de l'énergie » Les arnaques du chauffage électrique » Chaudières ioniques et chauffage à ionisation

URL de cette page
http://samuel.benoit.online.fr/fr/chaudieres_ioniques_chauffage_electrique_a_ionisation_induction_electromagnetique



» Chaudières ioniques et chauffage à ionisation


Version PDF

VERSION ALLÉGÉE POUR CONNEXION INTERNET BAS DÉBIT
version allégée
(bas débit)

haut
bas
Présentation | Contact | Plan du site | À propos du site | Site perso | en anglais
«préc.|suiv.»

Rechercher sur le site


Nuage sémantique

arnaques automobile be.sa.ce carburants chauffage électrique dérivés du pétrole économies d'énergie effet de serre électricité énergies fossiles énergies renouvelables GNU Kubuntu Linux maîtrise de l'énergie pétrole photographie pollution Samuel BENOIT tags

»Tous les mots-clés«


Citation aléatoire

L'hermine, c'est tout blanc avec le bout de la queue noir alors que le ramoneur, c'est tout noir avec une grande échelle sur le dos.

Léo Campion

Zone militante

Pétition pour l'interdiction de l'irradiation des aliments

Pages les plus populaires

Kubuntu GNU/Linux on ACER Aspire 9814 WKMi

Avantages et inconvénients du pétrole

Origines et sortes de pétrole

Pétrole

L'arnaque des économiseurs de carburant


Une page au hasard

Passer à la photo numérique

Pages les moins populaires

Divers

Greenwashing energétique

Butinage

Gazole

Introduction à la photo numérique


Un lien au hasard

Réseau Action Climat France

Google Translate

English
Deutsch

Derniers commentaires

Remerciement
(02/02/2017, 22:20)


Chaudière ionique Gallan Galion
(17/01/2017, 04:02)


foyer de masse type Finlandais
(29/01/2016, 13:55)


Brocarder c'est également arnaquer
(07/12/2015, 12:31)


chaudière ionique
(05/12/2015, 17:49)



eXTReMe Tracker