Économies d'énergies, maîtrise de l'énergie et démarche négaWatt

Accueil principal » Site perso » Énergie et développement durable » Maîtrise de l'énergie et démarche négaWatt

page précédente : Avantages et inconvénients du pétrole
page suivante : Les arnaques de l'énergie



Économies d'énergies, maîtrise de l'énergie et démarche négaWatt


Maîtrise de l'énergie (MDE), utilisation rationnelle de l'énergie (URE), efficacité énergétique, etc.

La maîtrise de l'énergie (MDE) est un terme générique qui fait généralement référence aux économies d'énergie. En réalité, ce terme cache pluisurs notions :

D'autres termes sont parfois employé, suivant les milieux (et suivant les pays…) :

Dans la pratique, il existe parfois de petites nuances entre ces différents termes, mais c'est surtout une affaire de sémantique… Le concept de général reste le même : les économies d'énergie.

Maîtrise de l'énergie et démarche négaWatt

La démarche négaWatt est une approche perspicace visant à :

La démarche négaWatt, qu'est-ce que c'est ?

La démarche négaWatt se décompose en 3 types d'actions, par priorité :

Vous l'aurez compris, l'objectif de cette démarche est d'utiliser au mieux les ressources.

Avantages de la démarche négaWatt

Cette démarche part du principe que « l'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas ». Par « moins chère » il faut comprendre « moins chère pour l'utilisateur final », mais aussi « moins chère pour la collectivité » ou « moins chère pour la planète ». Ce qui signifie que, comme souvent dans ces cas-là, ce n'est pas forcément la moins chère au niveau de l'investissement, ni la plus intéressante si l'on raisonne en terme de profit immédiat (ou à court terme). Cependant, il existe souvent des actions peu onéreuses et vite rentables pour tous les cas étudiés (ce qui ne signifie pas forcément qu'elles permettent toujours de réaliser des économies substantielles…).

En réalité, l'avantage de cette démarche et de permettre, à service rendu comparable (voire amélioré), le recours massif aux sources d'énergie renouvelables. Prenons un exemple tout bête : la consommation d'eau chaude sanitaire (ECS).

Bilan de l'opération : la consommation d'énergie nécessaire à la production de l'ECS familliale est divisée par 2 dans les deux cas. En terme d'investissement, la solution négaWatt a coûté beaucoup moins cher que le chauffe-eau solaire. À l'usage, elle permet également de réduire la consommation d'eau, et donc elle génère également une économie sur la facture d'eau, ce que n'offre pas le chauffe-eau solaire.

Les deux premières étapes de la démarche négaWatt ayant été réalisées, la famille décide d'installer un chauffe-eau solaire. Or, avec sa consommation réduite de moitié, elle peut :

Conclusion : pour une consommation de 100 unités d'énergie dans la solution de référence, je peux passer à 50 unités avec un chauffe-eau solaire. En intégrant la démarche négaWatt, je passe de 100 à 50, puis à 10 unités d'énergie (80% des 50 unités sont fournies par le solaire). Dans cet exemple, la démarche négaWatt permet de diviser par 10 la consommation d'énergie.

Les résultats ne sont pas toujours aussi éloquents (c'est toujours du cas par cas), mais l'essentiel est là… La démarche négaWatt est une méthode performante pour économiser l'énergie. C'est le seul moyen d'atteindre le facteur 4.

Inconvénients de la démarche négaWatt

La démarche négaWatt a les défauts de ses qualités : d'un point de vue strictement économique, à projet comparable elle coûte un peu plus cher, et, dans une certaine mesure, rallonge le temps de retour sur investissement d'un projet d'énergie renouvelable. Pour reprendre l'exemple précédent, si je réfléchis uniquement du point de vue du chauffe-eau solaire, je peux avoir ceci :

En revanche, si on réfléchit de manière globale, on obtient 252 € d'économie pour la solution négaWatt avec solaire, pour un investissement total de 2'800 + 200 = 3'000 €. Soit un temps de retour brut sur investissement de 11.9 ans, grace à négaWatt !! Alors pourquoi s'en priver ?? Tout simplement parce que parfois le raisonnement n'est pas effectué de manière globale, et que du point de vue strictement financier le chauffe-eau solaire est plus intéressant économiquement dans la version de référence. C'est vicieux. C'est capitaliste.

Conclusion sur la maîtrise de l'énergie

La maîtrise de l'énergie est indissociable du développement des énergies renouvelables, elle constitue une étape obligatoire sur chemin de l'indépendance énergétique et de la réduction de consommation des énergies fossiles. La démarche négaWatt illustre parfaitement la méthode à suivre pour passer à un système énergétique vertueux. Elle implique de raisonner de manière globale, et pas seulement financière.

L'économie d'énergie est une notion de « non consommation ». Une notion peu intéressante pour les fournisseurs d'énergie, dont le but et de vendre, toujours plus. Par analogie, la société de consommation dans laquelle nous vivons devra tôt ou tard accepter le terme de « décroissance », qui n'est pas un gros mot contrairement à ce que veulent nous faire croire les détracteurs de ce concept. La décroissance est une approche selon laquelle il est possible de faire aussi bien voir mieux en consommant moins de ressources, à confort au moins égal. La maîtrise de l'énergie, c'est la décroissance énergétique.

La démarche négaWatt s'applique à bien des domaines et des situations. Je vous propose d'aborder différentes thématiques, et de réfléchir globalement aux meilleures solutions à mettre en œuvre, par ordre de priorité. C'est un tâche de longue haleine et cette rubrique sera complétée petit à petit, en reprenant l'approche des exemples de cette page (mais pas forcément des exemples chiffrés, car, je le rappelle, c'est toujours du cas par cas).


page précédente : Avantages et inconvénients du pétrole
page suivante : Les arnaques de l'énergie


Mots-clés de la page

économies d'énergie, efficacité énergétique, efficience, maîtrise de l'énergie, MDE, négaWatt, URE, utilisation rationnelle de l'énergie

page précédente : Avantages et inconvénients du pétrole
page suivante : Les arnaques de l'énergie




page précédente : Avantages et inconvénients du pétrole
page suivante : Les arnaques de l'énergie


Commentaires

merci par fernandez sabine le 08/11/2011, 8:28

Merci pour le contenu de vos pages.
Je suis enseignante et je dois faire un cours sur l'énergie et sa consommation.
Je dois avouer que votre présentation change des éternels tableaux traditionels.
Je ne vais bien sûr pas copier tout ceci car mes classes n'ont pas vos compétences en la matière. Je dois juste leur présenter les différentes sources d'énergie et en envisager leur maîtrise au quotidien. Mais j'ai beaucoup aimé les informations apportées sur l'ensemble de votre texte.
J'en ai même appris de nouveau.
Merci pour ce partage.
Amicalement.


Ajouter un commentaire

Lors de la soumission d'un commentaire, afin d'éviter le spam un email de confirmation vous sera envoyé. Merci de bien vouloir suivre les instructions qu'il contient (il vous permettra notamment de supprimer votre adresse électronique de la base de données - votre adresse électronique n'est en aucun cas utilisée à des fins commerciales, et elle n'est pas publiée sur le site).
Les commentaires sont modérés a posteriori, aussi vous êtes invité-e-s à rédiger des commentaires constructifs, en rapport avec le contenu et le sujet abordés par cette page, et dans la langue de cette page (français). La publication des contributions ne respectant pas ces critères pourra être refusée, tout comme les messages incompréhensibles ou bourrés de fautes.
Sachez que des règles de filtrage anti-spam assez strictes sont mises en œuvre. Il se peut que votre message soit considéré à tort comme indésirable.
Pour un message personnel, merci d'utiliser le formulaire de contact. Pour les petits mots d'encouragement et les remerciements, merci d'utiliser le livre d'or.

Nom & prénom :

Adresse email :

Site web :
http://
Sujet, titre du message :

Contenu du message :




page précédente : Avantages et inconvénients du pétrole
page suivante : Les arnaques de l'énergie


Accueil principal » Site perso » Énergie et développement durable » Maîtrise de l'énergie et démarche négaWatt

URL de cette page
http://samuel.benoit.online.fr/fr/maitrise-energie-utilisation-rationnelle-economies-mde-ure-efficacite-energetique-mde-ure-negawatt



» Maîtrise de l'énergie et démarche négaWatt


Version PDF

VERSION ALLÉGÉE POUR CONNEXION INTERNET BAS DÉBIT
version allégée
(bas débit)

haut
bas
Présentation | Contact | Plan du site | À propos du site | Site perso | en anglais
«préc.|suiv.»

Rechercher sur le site


Nuage sémantique

arnaques automobile be.sa.ce carburants chauffage électrique dérivés du pétrole économies d'énergie effet de serre électricité énergies fossiles énergies renouvelables GNU Kubuntu Linux maîtrise de l'énergie pétrole photographie pollution Samuel BENOIT tags

»Tous les mots-clés«


Citation aléatoire

Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.

Coluche

Zone militante

Non aux racketiciels ! (pétition)

Pages les plus populaires

Kubuntu GNU/Linux on ACER Aspire 9814 WKMi

Avantages et inconvénients du pétrole

L'arnaque des économiseurs de carburant

Origines et sortes de pétrole

Accueil principal


Une page au hasard

Accueil principal

Pages les moins populaires

Fonctionnalités et rubriques en projet

Gallerie photo

Énergie et abus de langage

Maîtrise de l'énergie et démarche négaWatt

Divers


Un lien au hasard

ContreInfo

Google Translate

English
Deutsch

Derniers commentaires

Remerciement
(02/02/2017, 22:20)


Chaudière ionique Gallan Galion
(17/01/2017, 04:02)


foyer de masse type Finlandais
(29/01/2016, 13:55)


Brocarder c'est également arnaquer
(07/12/2015, 12:31)


chaudière ionique
(05/12/2015, 17:49)



eXTReMe Tracker