Produits énergétiques dérivés du pétrole

Accueil principal » Site perso » Énergie et développement durable » Les différentes sources d'énergie » Sources d'énergie fossiles » Pétrole » Dérivés du pétrole

page précédente : Transport et stockage du pétrole
page suivante : Essence



IMPORTANT : la page demandée n'a pu être trouvée. Vous avez été redirigé(e) vers celle qui semble s'en approcher le plus…


Produits énergétiques dérivés du pétrole


Le pétrole brut a de nombreux produits dérivés, dans le secteur énergétique et la chimie. L'essence et le gazole représentent les principaux dérivés du pétrole. Ils sont essentiellement utilisés comme carburants automobiles, mais ce ne sont pas les seuls dérivés énergétiques.
D'autres dérivés comme les gaz de pétrole liquéfiés (butane, propane, etc.) ou le fioul, sont utilisés comme combustibles, voire comme carburants.
D'autres dérivés sont utilisés dans des domaines particuliers, comme la chimie.

Dérivés du pétrole à usage énergétique

Les dérivés pétroliers à vocation énergétique sont utilisés comme carburant :

Certains d'entre eux sont aussi utilisés comme combustibles dans des chaudières, des fours, ou pour la cuisson :

Des proportions de production quasiment fixes

La problématique

Le pétrole brut est valorisé au maximum. Les produits de raffinage qui ne peuvent être vendus sont valorisés en interne, au niveau de la rafinerie. Les différents processus qui entrent en jeu lors du raffinage séparent le pétrole brut en différents sous-produits destinés à des usages bien spécifiques.
Les dérivés du pétrole brut sont produits dans des proportions à peu près fixes, ou en tout cas, sur lesquelles on ne dispose pas d'une grande plage de variation. Ainsi, le pétrole brut permet de produire environ 45.6% d'essence, 20.9% de gazole et de fioul de chauffage, 9.4% de kérosène, 1.3% de carburants à base de naphta, 6.8% de résidus oléagineux, 1.2% de graisses lubrifiantes, 3% de matières premières pétrochimiques, 3.2% de bitume, 3.9% de coke pétrolifère et 3.6% de gaz liquides.
Les chiffres précédents sont une moyenne pour les USA. Ils varient d'un pays ou d'une raffinerie à l'autre pour de multiples raisons (qualité du brut utilisé, profil de consommation du marché local, flexibilité de production des installations en raffineries, époque de l'année, etc.). La capacité des raffineries à moduler la proportion de dérivés issus du pétrole brut est assez modeste.
Cette faible marge de manœuvre a une conséquence importante : pour répondre à une forte hausse de la demande d'un des dérivés, il faut réussir à écouler la surproduction des autres dérivés. Cela oblige les compagnies pétrolières à travailler main dans la main avec les différentes industries, notamment l'automobile. Cela signifie aussi que des carburants alternatifs (et moins sales) comme les gaz de pétrole liquéfiés, ne pourront jamais représenter une proportion significative du marché.

L'impact sur les prix (exemple du carburant automobile)

La "dieselisation" du parc automobile français (plus de la moitié des automobiles françaises est équipée d'un moteur diesel, et 3 voitures neuves sur 4 vendues en France sont équipées de moteurs diesel) va est en train de créer un déséquilibre entre l'offre et la demande des différents carburants : la demande de gazole augmente, celle d'essence diminue. La relativement faible capacité à moduler la proportion de l'un ou l'autre de ces deux carburants lors de la production va avoir a une conséquence sur leur prix : celui du gazole augmente plus vite que celui du super sans plomb (voir le relevé hebdomadaire de l'UFIP : en 2007 l'écart moyen entre les deux était de 18 c€, en ce début 2008, il n'est plus que de 6 c€). Et l'intérêt de rouler au gazole se réduit de jour en jour… Rappelons d'ailleurs que la France est l'un des rares pays dans lesquels le gazole est moins cher que l'essence (car il est moins taxé). On a tendance à oublier qu'en janvier 2007 le prix du litre de gazole était "seulement" de 1 €. Il a augmenté de 40% depuis, comme en témoigne le relevé hebdomadaire du prix des produits pétroliers par l'UFIP.

Par opposition, le prix du GPL à la pompe est beaucoup, beaucoup moins volatile : il n'a augmenté "que" de 40% en 4 ans !

Évolution du prix du GPL à la pompe sur les 48 derniers mois

Mais avant tout, le prix d'un dérivé suit celui du baril de pétrole. Les ajustements par type de dérivé sont (relativement) marginaux, néanmoins, sur un usage sensible tel que celui des carburants, le manque de flexibilité des outils de production peut rapidement réduire les avantages de l'un par rapport à l'autre.


page précédente : Transport et stockage du pétrole
page suivante : Essence


Mots-clés de la page

dérivés du pétrole, essence, fioul, gazole, GPL, kérosène, naphte, pétrole, propane, super sans plomb

page précédente : Transport et stockage du pétrole
page suivante : Essence




page précédente : Transport et stockage du pétrole
page suivante : Essence


Commentaires

dérivés du pétrole et conséquence de sa consommation abusive par SILUE PETINEMIN GLORIA le 27/05/2010, 20:51

J'ai été réjouie de voir autant de données sur les dérivés du pétrole mais il me semble que la liste est trop exhaustive de sorte qu'on ne peut pas mesurer objectivement la place du pétrole dans les habitudes mondiales. J'aimerais donc qu'on étende les domaines qui font intervenir le pétrole et qu'on refléchisse à d'autres sources d'approvisionnement en vue de suppléer au pétrole ce qui, je pense pourrais être une solution au problème de crise pétrolière.

Quid des 47% restant SVP ? par Cyrille Laloy le 21/04/2013, 15:12

Bonjour,
Si on en croit vos chiffres, les dérivés du pétrole à usage énergétique représentent 53.3% (20.9+9.4+1.3+6.8+1.2+3+3.2+3.9+3.6) aux États-Unis.
- À quoi sont utilisés les 46.7% restants, qui doivent être des dérivés non énergétiques ?
- Le chiffres sont-ils grosso modo les mêmes : pour un gisement de pétrole léger et pour un gisement de schiste/sable bitumineux (comme tous ceux pompés en Alberta et aux USA depuis quelques années) ?
- sont-ils proches de ceux d'autres grands producteurs comme par ex. en Russie, au Canada ou autour du Golfe Persique ?

Merci pour vos articles. Je les trouve remarquablement informés, en tous cas il est difficile d'en trouver d'aussi synthétiques, ou même qui puisse les contredire sérieusement.


Ajouter un commentaire

Lors de la soumission d'un commentaire, afin d'éviter le spam un email de confirmation vous sera envoyé. Merci de bien vouloir suivre les instructions qu'il contient (il vous permettra notamment de supprimer votre adresse électronique de la base de données - votre adresse électronique n'est en aucun cas utilisée à des fins commerciales, et elle n'est pas publiée sur le site).
Les commentaires sont modérés a posteriori, aussi vous êtes invité-e-s à rédiger des commentaires constructifs, en rapport avec le contenu et le sujet abordés par cette page, et dans la langue de cette page (français). La publication des contributions ne respectant pas ces critères pourra être refusée, tout comme les messages incompréhensibles ou bourrés de fautes.
Sachez que des règles de filtrage anti-spam assez strictes sont mises en œuvre. Il se peut que votre message soit considéré à tort comme indésirable.
Pour un message personnel, merci d'utiliser le formulaire de contact. Pour les petits mots d'encouragement et les remerciements, merci d'utiliser le livre d'or.

Nom & prénom :

Adresse email :

Site web :
http://
Sujet, titre du message :

Contenu du message :




page précédente : Transport et stockage du pétrole
page suivante : Essence


Accueil principal » Site perso » Énergie et développement durable » Les différentes sources d'énergie » Sources d'énergie fossiles » Pétrole » Dérivés du pétrole

URL de cette page
http://samuel.benoit.online.fr/fr/petrole-produits-derives-gaz-gpl-gazole-gasoil-fioul-essence-super-propane-butane



» Dérivés du pétrole
> GPL


Version PDF

VERSION ALLÉGÉE POUR CONNEXION INTERNET BAS DÉBIT
version allégée
(bas débit)

haut
bas
Présentation | Contact | Plan du site | À propos du site | Site perso | en anglais
«préc.|suiv.»

Rechercher sur le site


Nuage sémantique

arnaques automobile be.sa.ce carburants chauffage électrique dérivés du pétrole économies d'énergie effet de serre électricité énergies fossiles énergies renouvelables GNU Kubuntu Linux maîtrise de l'énergie pétrole photographie pollution Samuel BENOIT tags

»Tous les mots-clés«


Citation aléatoire

L'amitié entre deux personnes dépend de la patience de chacun.

Proverbe amérindien

Zone militante

Badvista campaign against Microsoft

Pages les plus populaires

Kubuntu GNU/Linux on ACER Aspire 9814 WKMi

Avantages et inconvénients du pétrole

Origines et sortes de pétrole

Pétrole

L'arnaque des économiseurs de carburant


Une page au hasard

Les réserves de pétroles et leur depletion

Pages les moins populaires

Fonctionnalités et rubriques en projet

Gallerie photo

Présentation

Maîtrise de l'énergie et démarche négaWatt

Divers


Un lien au hasard

Royal Dutch Shell

Google Translate

English
Deutsch

Derniers commentaires

Remerciement
(02/02/2017, 22:20)


Chaudière ionique Gallan Galion
(17/01/2017, 04:02)


foyer de masse type Finlandais
(29/01/2016, 13:55)


Brocarder c'est également arnaquer
(07/12/2015, 12:31)


chaudière ionique
(05/12/2015, 17:49)



eXTReMe Tracker